Chaque chat Pokémon, classé

Les chats sont un design Pokemon classique. Mais parmi tous les Pokémon chats, quels sont les meilleurs ?

Un lion féroce et emblématique Pokemon semble avoir été une tâche facile. Cependant, Game Freak n’a même pas essayé d’en créer un jusqu’à la génération 6. Pyroar était le résultat, et ce n’est pas grand-chose à dire. Litleo est très mignon, et de nombreux dresseurs en ont peut-être attrapé un pour voir ce que cela devient, mais ils ont probablement été déçus.

Le problème avec les deux formes de Pyroar est qu’elles ressemblent trop à un lion ordinaire. Leurs crinières sont un peu plus colorées, mais c’est plus ou moins la seule différence entre un lion ordinaire et ce Pokémon. Au moins, cela a donné au méchant du jeu, Lysandre, un Pokémon qui lui ressemblait.

Glameow/Prugly – Le Pokémon Chat Tigre

Bien que les préjugés soient mauvais, lorsqu’un Pokémon a «laid» dans son nom, les attentes ne sont pas élevées. Encore une fois, la forme pré-évoluée place la barre trop haute pour l’évolution finale. Glameow est un design très attrayant avec beaucoup de caractère et exagère les bonnes parties d’un chat.

Purugly est le problème. Ce n’est pas un mauvais design, mais cela gâche beaucoup de ce qui était génial avec Glameow. Bien qu’il n’y ait rien de mal en soi avec un Pokémon «gros chat» avec une attitude distante, Glameow n’a pas du tout mis en place cela. Plutôt que de se sentir comme une progression naturelle, le changement vient complètement du champ gauche.

Zangoose – Chat Furet Pokemon

Pokémon souvent oublié, Zangoose n’est pas terrible du tout ; c’est juste un peu ennuyeux. Il a des traditions intéressantes sur la façon dont il vit dans une bataille constante avec Seviper, mais c’est à peu près tout ce qu’il a pour lui. Si ses couleurs étaient un peu plus extravagantes, cela aurait peut-être quelque chose, mais en l’état, ce n’est pas le cas.

Il n’y a pas non plus beaucoup de raisons pour que les joueurs l’utilisent de manière compétitive. Il a des statistiques décentes, mais en tant que pur type Normal, il n’a absolument rien à offrir. À première vue, il serait même difficile de l’identifier comme un Pokémon chat, mais le Pokedex ne ment pas.

Purrlion/Liepard – Le Pokémon Cruel

Là où la plupart des Pokémon chats sont déçus par leur forme entièrement évoluée, cette ligne a son problème au niveau de la forme de base. Purrlion n’est pas du tout un Pokémon attrayant. Son visage est correct, mais la façon dont il se tient sur ses pattes arrière ne semble pas naturel, et il n’y a aucun motif ou motif sur son corps pour justifier ce choix.

Liepard, cependant, est fantastique. En tant que type Sombre pur, il possède un large pool de mouvements et une immunité inhérente aux Pokémon Psychiques. De plus, il rend parfaitement justice à son design semblable à celui d’un léopard tout en étant tout à fait nouveau en soi. La combinaison de couleurs violet et jaune est superbe, et il a la bonne forme de corps pour faire la distinction entre un léopard et un grand chat domestique.

Shuningdek o\'qing  The Legend of Zelda: Skyward Sword HD: Comment terminer la quête secondaire Missing Beetle du Beedle

Zeraora – Le Pokémon Thunderclap

L’un des seuls Pokémon mythiques à être basé sur un chat, Zeroara a fière allure, mais il ne ressemble pas à un Pokémon. Le mélange de noir et de jaune sur son corps est vraiment attrayant, et les reflets bleus sont la petite touche parfaite pour casser le design. Cela a l’air menaçant mais aussi plutôt mignon.

Le problème est qu’il semble plus à l’aise dans un jeu Sonic the Hedgehog que dans un Pokemon. Il se sent juste un peu trop humain, et la façon dont sa fourrure fait saillie derrière lui rappelle beaucoup la conception des personnages de Sonic. Comme la plupart des choses, la base de fans semble s’y être habituée, mais cela semble toujours quelque peu déplacé.

Skitty/Delcatty – Le Pokémon Prim

Cette ligne d’évolution est un excellent exemple de la façon de faire des Pokémon de chat domestique. Skitty a une ambiance adorable avec de jolies touches de design basées sur un chaton, comme la façon dont il ne peut pas ouvrir complètement les yeux. Ensuite, lorsqu’il évolue vers Delcatty, il devient plus royal, change légèrement de couleur, mais garde toujours une certaine gentillesse au cœur.

Ils ne sont pas sans défauts, cependant. Dans une certaine mesure, ils sont un peu trop éloignés pour évoluer directement l’un dans l’autre. Ce n’est pas le plus grand saut de la franchise, mais quelqu’un qui ne les avait jamais vus auparavant ne les connecterait probablement pas. Leur autre problème majeur est qu’en tant que types normaux purs avec de faibles statistiques, ils sont totalement inutiles dans n’importe quel type de situation de combat.

Miaouss/Persan – Le Pokémon Chat Chic

Miaouss est un Pokémon emblématique imparable. Son rôle en tant que membre de la Team Rocket signifie qu’il sera toujours aimé des fans. Game Freak semble également avoir un penchant pour cela, car il n’a pas seulement une mais deux variantes régionales à ce jour, et même une toute nouvelle évolution dans Perserker.

Le persan est un beau design mais est un peu trop simple pour son propre bien. Le caractère et le charme du design de Miaouss disparaissent et il devient juste un chat ordinaire avec une fourrure unie. C’est dommage qu’il entraîne Miaouss si lourdement, mais le persan est l’un des designs les plus ennuyeux du marché.

Espurr/Meowstic – Le Pokémon Contrainte

Alors que la génération 6 n’a pas eu beaucoup de Pokémon dans les mémoires, il y en a des comme Meowstic qui auraient peut-être dû être mieux secoués. Espurr est un design assez basique, mais il remplit son rôle, réussissant à être mignon et effrayant à la fois.

Shuningdek o\'qing  Nouveau Monde : Comment rechercher des épaves de navires à la recherche de documents et de vestiges

Quand il évolue dans Meowstic, il devient plus sérieux, proche et visuellement plus félin. C’est une excellente représentation visuelle de la façon dont ce Pokémon apprend à contrôler son immense pouvoir. Il a des conceptions différentes en fonction de son sexe, et les deux sont très attrayants à leur manière. Ils ont même une forme Shiny cool.

Solgaleo – Le Pokémon Sunne

Une génération après Pyroar, Game Freak donnerait un autre essai à un Lion Pokemon, avec de bien meilleurs résultats. Un Pokémon conçu pour représenter le Soleil tout en étant issu d’un autre univers est un sacré dossier de conception, mais Solgaleo atteint tous les objectifs.

Utiliser la crinière comme partie «soleil» était un choix évident qui a été bien réussi. Le fait d’avoir un corps en métal si lourd ajoute à son facteur de puissance, et la couleur unie est interrompue par des reflets jaunes et oranges qui attirent le regard sur le visage. Le visage qui a ce mystère d’un autre monde, les joueurs peuvent être pardonnés de penser qu’il s’agit d’un affichage électronique au début. Cependant, en y regardant de plus près, on a l’impression qu’il y a tout un univers assis juste derrière les yeux de Solgaleo.

Litten/Torracat/Incineroar – Le Pokemon Talon

Un Pokémon assez populaire pour être ajouté à Super Smash Bros, Incineroar chevauche la ligne entre avoir l’air trop humain tout en s’en tenant à ses routes animales. Basé sur la lutte professionnelle et le concept de «talon» ou de «méchant», Incineorar a une aura très féroce créant un design plein de caractère.

En plus de cela, ses pré-évolutions sont d’excellents exemples de la façon dont Starter Pokemon devrait lentement itérer les uns sur les autres au fur et à mesure de leur évolution. Litten est petit et mignon, mais avec des caractéristiques claires de ses futurs designs. Torracat grandit, restant fidèle à ce qu’était Litten, mais exagérant davantage ses caractéristiques clés. Ensuite, il fait irruption dans Incineroar et la croissance est satisfaisante.

Mew/Mewtwo – Le Pokémon génétique

Bien que ces Pokémon ne fassent pas partie de la même ligne d’évolution, l’un est canoniquement un clone de l’autre, ils s’emboîtent donc bien. Mew est une conception raisonnablement basique qui a sans doute été surclassée par les futurs Pokémon mythiques comme Celebi. Cependant, il y avait encore beaucoup de personnalité dans une forme très basique. Son visage et ses cris sont très espiègles, sur lesquels les adaptations animées ont essayé de se pencher.

Mewtwo, en revanche, a l’air menaçant et plein de rage. Même en regardant son sprite d’origine en Rouge et Bleu, il y avait tellement de caractérisation dans une si petite quantité de données. Visuellement, c’est le bon genre de simple, où les concepteurs n’ont pas trop empilé et ruiné. La couleur différente sur la queue est suffisante pour l’empêcher d’avoir l’air terne, et la façon dont elle se courbe sur son corps donne à ce Pokémon une sensation presque patchwork dans le cadre du processus de clonage.

Shuningdek o\'qing  Destiny 2: Xur Exotic Armor, Weapon et recommandations pour le 1er octobre

Espeon – Le Pokémon Soleil

Eevee et ses évolutions sont un cas intéressant. Alors qu’Eevee est une combinaison de lapin et de renard, ses évolutions sont assez nébuleuses. On pourrait affirmer qu’Umbreon et Sylveon ont aussi des qualités félines. Cependant, Espeon est le seul à être indiscutablement basé sur un chat.

En raison de la forme générale de toutes les évolutions, la forme de base et l’anatomie d’un chat domestique sont plus intactes que presque n’importe quel autre Pokémon. Ce qui rend Espeon impressionnant, c’est à quel point il a l’air distinct bien qu’il soit plutôt simpliste. La queue fourchue, les oreilles longues et dupliquées sont toutes des touches simples, mais il parvient à être une créature qui ne ressemble à aucune autre. Il a de l’élégance, de l’attitude et de la puissance dans un ensemble aussi basique.

Raikou – Le Pokémon Tonnerre

Les bêtes légendaires ont longtemps fait l’objet de discussions sur ce sur quoi elles sont basées. Certains les appellent chiens, d’autres chats. Alors que Suicune ressemble davantage à un chien et qu’Entei pourrait facilement être l’un ou l’autre, l’identité de Raikou en tant que tigre à dents de sabre est difficile à contester.

C’est une brillante adaptation d’un animal qui intègre toutes les traditions de Raikou en tant que Pokémon légendaire. Les rayures traditionnelles d’un tigre sont devenues des marques de foudre pointues, une longue cape soufflante qui ressemble presque à un nuage d’orage balayant son dos. Ses yeux perçants reposent au-dessus de deux longs crocs débordant d’énergie féroce. Pour un Pokémon dont le nom se traduit par «Thunder King», le design de ce Pokémon est aussi métallique que possible.

Shinx/Luxio/Luxray – Les yeux brillants

Cette ligne d’évolution est parfois identifiée à tort comme des chiens, mais ils sont en fait basés sur un Lynx, ce qui en fait des chats. Ce sont aussi de grands chats, et sans doute une ligne d’évolution parfaite en termes de douceur de croissance de chaque Pokémon du dernier au suivant.

Shinx est le plus mignon des mignons. Son corps bleu pâle le rend non menaçant et son sourire est adorable. Ensuite, cela devient Luxio, et cela devient un peu des deux mondes. Sa gentillesse est atténuée mais toujours là, et la fourrure noire pointue qui domine le design de Luxray devient présente, mélangeant les deux de manière transparente. Ensuite, il évolue vers Luxray, et la férocité vient au premier plan. Il est grand et puissant tout en utilisant la même identité visuelle que ceux qui l’ont précédé, ce qui en fait le meilleur chat que Pokemon ait à offrir.

Dungeons and Dragons obtient une nouvelle version en trois ans

Le producteur exécutif Ray Winninger annonce que la prochaine version de Donjons et...

Pokemon: Le meilleur type psychique de chaque génération

Chaque génération de Pokémon nous a donné de nouveaux types psychiques. Voici le...

Red Dead Redemption 2 Sheriff est secrètement l’un des personnages les plus dangereux du jeu

Les fans de Red Dead Redemption 2 voudront peut-être éviter ce shérif car...