The Wilds Saison 2: Où ça a mal tourné

La première saison d’Amazon Prime The Wilds a été un succès immédiat en 2020. Créé par Sarah Streicher, la série voit un groupe d’adolescents devenir naufragés lorsque l’avion qui est censé Emmenez-les dans une retraite d’Hawaiin s’écrase sur une île reculée. Alors que les filles s’adaptent à leur environnement et à l’autre, les téléspectateurs apprennent que (alerte de spoiler), elles ne se sont pas arrêtées par accident. Au lieu de cela, c’était le schéma élaboré du faux féministe Gretchen Klein (joué par la brillante Rachel Griffiths), un psychologue déterminé à prouver les avantages d’une société matriarcale.

Très original et avec des performances exceptionnelles des actrices relativement inconnues, la saison un de The Wilds a attiré beaucoup de buzz; Et après son cliffhanger – la découverte d’un groupe séparé de naufragés masculins – les fans ne pouvaient pas attendre la saison deux. Malheureusement, après deux ans d’attente, cette saison s’est avérée être moins Lord of the Flies et plus de surprise indésirable. The Wilds La saison deux a traînée, et voici pourquoi.

Les garçons

Le plus grand inconvénient de la saison deux est les garçons. Avec deux fois plus de personnages que la saison un et deux épisodes de moins, les garçons ont attiré l’attention des filles bien-aimées et ont fait s’embrasser chaque épisode. Le spectacle s’est répandu mince en introduisant huit nouveaux personnages et avait clairement ses favoris. Pendant que dans la première saison, chacune des filles a obtenu son propre épisode de fond, en cette saison, seuls quelques garçons ont obtenu le leur, et même ceux-ci ont été précipités.

Les téléspectateurs ne savent pratiquement rien de Josh (Nicholas Coombe) et Henry (Aidan Laprete), ce qui rend difficile la recherche pour eux, et les personnages qu’ils connaissent ne sont pas aussi sympathiques que les filles. Bien sûr, certains personnages – Seth (Alex Fitzalan) – ne sont pas censés être sympathiques, et tous les personnages ne doivent pas être « bons » pour être bons, mais les garçons ne sont pas vraiment rien . Au mieux, ils sont moyens et au pire, ce sont des stéréotypes ternes. Henry et Ivan (Miles Gutierrez-Riley) sont des personnages particulièrement creux: Henry est un ivnome et une tristesse odieux qui, pendant l’interrogatoire, éclatent en chantant ma romance chimique, et Ivan est une caricature génétiquement avec son activisme #woke exagéré qui est montré faire plus de mal que de bien.

Shuningdek o\'qing  Meilleures émissions de télé-réalité sur Hulu

La première saison de The Wilds a excellé dans des stéréotypes difficiles, et bien qu’un effort ait été fait cette saison avec Kirin (Charles Alexander) et Seth – le jock hyper-masculin avec une boussole morale et le gentil gars avec des intentions sombres – Avec la plupart des garçons, ce que vous voyez est ce que vous obtenez. Cela est probablement dû à leur temps limité, ce qui pourrait changer la saison trois.

Les filles

Les téléspectateurs ont manifestement raté les filles, mais les scènes qu’ils ont obtenues avec elles se sont quelque peu déroulées. Sur leur île, Leah (Sarah Pidgeon) et finalement Fatin (Sophia Ali) sont sur Gretchen, Shelby et Toni (Mia Healey, Erana James) sont plus fortes que jamais, Rachel (Reign Edwards) trouve Dieu, Martha (Jenna Clause) Falls Falls Falls Falls En transe, et Dot (Shannon Berry) est … eh bien, là. En raison du manque d’action sur leur île, il semble que le spectacle les inclut par obligation. Ils savaient à quel point les téléspectateurs les aimaient dans la saison un, et ils ne voulaient pas tout risquer avec les garçons. En incluant les deux groupes, ils voulaient avoir le meilleur des deux mondes, mais les épisodes étaient en désordre à cause de cela.

Comme pour les garçons, il y a aussi des favoris clairs avec les filles de cette saison. Leah obtient une quantité considérable de temps, Shoni (Shelby et Toni), Fatin et Martha obtiennent un peu, Rachel obtient un peu et Dot ne reçoit pratiquement pas. Peut-être, encore une fois, en raison de leur temps limité, les filles n’ont pas non plus beaucoup de développement de personnages cette saison. Shoni a atteint un développement de personnage maximal dans la saison un, Martha est catatonique pour la moitié de la saison deux, DOT est à peine là, Leah est aussi folle que jamais, et Fatin est Fatin. Seul Rachel semble avoir changé, trouvant du réconfort dans la religion. Cela étant dit, les actrices ont tiré le meilleur parti de ce qui leur a été donné, et la présence des filles était un antidote pour les garçons.

Shuningdek o\'qing  Star Wars: les choses seules les fans inconditionnels savent Jar Jar Binks

L’écriture

Le script de la saison deux était beaucoup plus cornet que la première saison. Bien que la première saison ait eu ses moments – la plupart de Leah, qui faisait partie de son «époque de méchante» après la résolution – la saison deux a augmenté les dents à un tout nouveau niveau. Des filles chantant (mal) « à la maison » autour du feu de camp à Rachel sérénade une Martha comateuse avec le notoire B.I.g Rap « Juicy », il y a eu de nombreux moments cette saison qui auraient dû être doux mais étaient plutôt douloureux à regarder.

Et en ce qui concerne les garçons, Josh et Ivan ont fourni de nombreux moments de palmier en face; Josh de sa déverrouillage pitoyable et erronée – qui, pour la défense de la série, est censée être drôle – et Ivan de sa déverrouillage sincère mais dominatrice. Gretchen Klein avait également sa juste part de doublures ringards, alors que la saison deux la voyait passer d’un psychologue contraire à l’éthique à un cerveau maléfique à part entière qui mettrait son propre fils en danger pour atteindre ses fins.

Les (beaucoup, beaucoup) montages

La deuxième saison de The Wilds a prouvé que vous pourriez avoir trop de bonnes choses avec ses nombreux montages. Les montages sont utiles pour condensation d’une histoire plus grande pour montrer le temps qui passe et a été utilisée efficacement dans la saison un. Ils étaient un élément essentiel des épisodes des filles et ont aidé le public à les connaître en peu de temps. La saison deux a utilisé des montages de la même manière, par exemple, dans la trame de fond de Seth, où les téléspectateurs regardent sa relation avec Julia (Asher Yasbincek).

Shuningdek o\'qing  Venom: les 10 symbiotes les plus forts, classés

À d’autres moments, cependant, ces montages ont été utilisés frivolement, apparemment juste pour passer le temps. Il semble étrange que le spectacle se préoccupe de ces scènes – des groupes ne faisant rien d’importance – lorsque les problèmes majeurs de la saison deux sont trop de personnages et pas assez de temps. L’une des meilleures choses à propos de la première saison a été Shoni et regardant ces deux opposés polaires, Shelby et Toni, tomber amoureux. La saison deux capitalise sur l’amour des fans pour le couple en en poussant les montages sur les visages des téléspectateurs. Ces montages, qui étaient autrefois mignons, deviennent soudainement très répétitifs et ennuyeux, qui, d’ailleurs, est le nombre de personnes à propos de la saison deux dans son ensemble. Se terminant sur un cliffhanger fantastique, cependant, il y a de l’espoir que la saison trois évitera que la série soit un accident d’avion total.

Le Wilds est disponible pour diffuser sur Amazon Prime.

Haikyuu !!: Pourquoi le style d’animation a changé

Le voyage audacieux de l'équipe de volleyball de Karasuno High dans haikyuu...

Le yu-gi-oh perdu! Série que la plupart des fans n’ont pas vu

Le 18 avril 2000, Kids WB a diffusé le premier épisode de ...

Fortnite: Qu’est-ce qu’un coup de fouet cervical et où en trouver un

Liens rapides Statistiques du coup de fouet Où trouver un coup...